archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS


Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter



Animation image par image - Techniques

L'animation de personnages en pâte à modeler est assez intéressante parce qu'elle offre une plus grande liberté d'action. En contre-partie, elle est plus lourde à mettre en place que l'animation d'objet figés (comme dans la partie animation - logiciels).


Le matériel nécessaire

Vous avez besoin de pâte à modeler de couleur et d'outils pour la travailler (l'idéal serait d'avoir des outils de potier - que je n'ai pas ...)


Vous avez également besoin de fil de fer, pour faire l'armature du personnage. Ne le prenez pas trop épais (j'ai utilisé du 9mm, c'est un peu trop). Mais évitez aussi qu'il soit trop fin, sinon le personnage ne gardera pas « la pause » durant les différentes prises de vue !


Enfin, pour avoir un squelette rigide, vous avez besoin d'une pâte durcissante à placer sur l'ossature (en dehors des articulations sur lesquelles il n'y a pas de pâte). J'ai trouvé une pâte facile à mettre en oeuvre. L'important est qu'elle durcisse dans un temps compris entre 5 et 10 minutes, pour avoir le temps de la mettre en oeuvre, sans pour autant devoir attendre trop longtemps avant de passer à l'étape suivante.


Vous devez trouver une pâte qui ne soit pas trop lisse, pour que la pâte à modeler qui la couvrira, ne glisse pas. Et elle doit être suffisamment solide, pour que lorsque vous plierez les articulations, la torsion du fil métallique ne la fissure pas.



1 - Esquisses

Vous devez d'abord savoir à quoi va ressembler votre personnage. Je vous suggère donc de faire des esquisses.



2 - Ossature

A l'aide du fil de fer, vous allez réaliser le squelette du personnage. Déterminez sa taille en fonction de celle du décor. Sachez qu'il vaut mieux voir grand (10 à 15cm) car c'est plus facile à manipuler.

Vous commencez par faire une boucle avec le fil métallique, en le torsadant (ce sera le support de la tête).





Puis après avoir fait une petite longueur pour le cou du personnage, vous faites un bras


Vous devez faire attention à la longueur des différents membres, en gardant à l'esprit que le squelette doit « rentrer » dans le personnage. Vous êtes partit de la tête (1). Ensuite vous avez fait un bras (2), puis le bassin en triangle (3) et une jambe (4). Et vous repartez de l'autre coté ...





3 - Articulations

La pâte durcissante sert à faire les articulations. Le principe est simple : là où il n'y a pas de pâte, la torsion de l'ossature est possible ; là où il y a de la pâte, aucun mouvement n'est possible :


En rouge, les zones où vous mettez la pâte et en bleu, les articulations, laissées libres. Les zones avec la pâte servant de support à la pâte à modelée (qui est souple), vous pouvez l'utiliser pour mettre en place le volume du personnage. Mais comme il y a de forte chance que cette pâte soit chère, vous pourrez de toute façon le faire par la suite avec de la pâte à modeler, moins coûteuse.


Vous faites ainsi chaque « os » :


N'oubliez pas les pieds, en essayant de rendre le personnage suffisamment stable ...


... pour obtenir ceci.



4 - Volume de base

Pour donner du volume à votre personnage, utilisez des chutes de pâte à modeler, ou une pâte à moindre coût. De toute façon, elle ne sera pas visible.


C'est à cette étape que vous donnez ses principales formes au personnage, mais pas dans le détail.



5 - Modelage

Vous n'avez pas besoin d'avoir une grande gamme de couleur avec la pâte à modeler. Les couleurs de base se mélangent très bien entre elles par simple malaxage, comme vous le feriez en peinture. Pour obtenir une pâte couleur chaire, prenez du blanc et du rose (à peu près à part égale) et malaxez les jusqu'à obtenir une couleur uniforme, sans marbrures.


Aidez vous des outils pour « travailler » la pâte. Comme elle est souple, vous pouvez la lisser avec les doigts. Attention à la température de la pâte : si elle est trop molle, elle est difficile à travailler ; si elle est trop dure, elle cassera lorsque vous animerez le personnage.


Maintenant, vous pouvez « habiller » le personnage, en y appliquant les différentes couches de pâte coloré et formées pour recréer un habit, un membre (tête, main), un détail (chaussure), etc ...


Pour le pantalon j'ai d'abord réalisé un boudin, que j'ai ensuite aplatit à l'aide d'un rouleau, afin d'obtenir une plaque. J'en ai coupé le bas pour faire une jambe de pantalon qui s'arrête net.


j'ai procédé de même pour faire une ceinture


puis j'ai fait des boutons.


Pensez au fait que certains éléments en recouvriront d'autres partiellement. C'est ici le cas avec les manches, les boutons et la ceinture.


Pour les yeux, j'ai d'abord fait des trous et y ai ensuite placé des petites boules bleus que j'y ai aplatit. Une fente pour la bouche, avec deux petits boudins de part et d'autre. J'ai utilisé une plaque pour les cheveux que j'ai préalablement taillée pour faire la raie, avant de la mettre en place. Enfin, les oreilles sont composées de deux demi disques.



Ce type de visage est trop simple pour être facilement animé, du moins pour les yeux. Il est possible de faire bouger les lèvres, mais c'est délicat. Utilisez un cure-dent ou une tige très fine ...



6 - Animation

Maintenant, en fonction de votre scénario (il en faut un !), vous allez faire bouger votre personnage. L'idéal est de tenir l'articulation la plus proche, pour faire bouger la suivante (en gros, il vous faut un point d'appuis).


Plus vous vous voudrez obtenir un mouvement rapide, moins il y aura d'image entre la position initiale et la finale. De même, un mouvement sera décomposé, plus il sera long ...


Faites attention à ne pas écraser trop la pâte lors de l'animation, ou votre personnage aura vite changé d'allure.


Enfin, il devrait être possible de réutiliser l'ossature, pour un autre personnage. De même lorsque vous enlèverez la pâte à modeler, garder la pour servir de sous couche.


7 - Résultat

Il reste à utiliser un logiciel pour assembler les prises de vue ...


Avant cela, il est tout à fait possible de le traiter par des filtres, de faire des retouches, etc. ...


Vous pouvez télécharger ici l'animation du personnage - en MPEG (600 ko) ou l'animation du personnage - BINK (800 ko - format Rad Tools).


8 - Pour aller plus loin

J'ai été contacté par deux personnes qui ont poussé les techniques d'animations nettement plus loin que moi !


Animation image par image, techniques, films à télécharger, studio, ... : http://jp.vallin.free.fr/anim/New_site.html ou http://jp.vallin.free.fr/anim/html_anim/


Forum des « Fous d'anim » (techniques, logiciels, 2D, 3D, ...) : http://www.fousdanim.org/forum/



Quelques liens

J'ai été contacté par deux personnes qui ont poussé les techniques d'animations nettement plus loin que moi !

Animation image par image, techniques, films à télécharger, studio, ... : http://perso.wanadoo.fr/vallin/animation/clayanimation/index.htm

Forum des « Fous d'anim » (techniques, logiciels, 2D, 3D, ...) : http://www.fousdanim.org/forum/



Retourner en haut de la page


Dernière mise à jour 2006