Gagner de la place après une installation de knoppix (ou autre Debian)

Votre espace de travail est petit. De nombreuses applications présentes sous votre distribution (knoppix / Debian) ne vous servent pas et vous voudriez faire de la place pour en installer d'autres.


Trouver le nom exact de l'archive (1)



En général, il s'agit du nom de l'application (mais pas toujours). Par exemple, Open Office (version officielle anglaise), à été installé avec l'archive openoffice-de-en sur knoppix.

Dans cet exemple, je vais effacer un jeu, Nethack. Pour en trouver le nom, allez dans le menu K, en l'éditant. Cliquez avec le bouton droit sur le menu K. Et cliquez sur Editeur de menu.

Dans le cadre, à gauche, cherchez le jeu. Et à droite trouvez le nom de l'application. Vous constatez d'ailleurs qu'il y a plusieurs applications (ce qui arrive souvent). Vous devrez effacer chacune d'elle, sauf si la principale les efface toutes (en général, celle qui a le nom le plus simple).


Trouver le nom exact de l'archive (2)



Si la première solution ne fonctionne pas, vous pouvez aussi chercher dans la base de données Debian (c'est d'ailleurs plus sûr) : http://www.debian.org/distrib/packages


Désinstaller l'archive



Ouvrez une console shell (xterm).

Tapez su (super utilisateur) puis le mot de passe root.

Et tapez y : dpkg -P « nom de l'application ». Dans cet exemple, dpkg -P nethack et (Entrée). -P sert à effacer aussi les fichiers de configuration. Vous pouvez aussi utiliser apt-get remove mais souvent les fichiers de configuration ne sont pas effacés.

Ici, le fait d'effacer nethack, à aussi effacé xnethack. Fermer la console. Vous avez un peu plus de place ...

Ensuite, se déconnecter de l'utilisateur knoppix (menu K, puis le cadenas rouge, pour quitter et se connecter sous un autre nom). Se connecter en Root. Ouvrir de nouveau l'éditeur du menu K et aller effacer le nom de l'application dans le menu.

Tout ceci est bien, mais c'est un peu long ...


Désinstaller les archives avec un script



Vous pouvez créer un script (dit script shell) qui automatise cette phase. Commencez par faire une liste des logiciels à enlever. Ouvrez un éditeur de texte (mc ; kwrite ; ...) et créez un nouveau fichier « avirer » (par exemple), sans extension. Dans le fichier entrez :


#!/bin/sh (cela détermine le type du fichier, à savoir un script shell)

clear (pour effacer ce qui apparaît à l'écran sur la console - juste le texte, pour y voir plus clair)

# (ce symbol sert à ce que, ce qui suit est affiché mais pas pris en compte - c'est un commentaire)

# les packetages à enlever

#

apt-get remove openoffice-de-en

apt-get -y remove --purge chromium (le -y permet de dire « oui » à chaque fois que la fonction requière votre accord pour effacer un logiciel - c'est pourquoi il est préférable de faire un essais pour chaque logiciel, à cause des dépendances - --purge permet d'enlever les fichiers de configuration)

...


vous pouvez aussi utiliser la fonction dpkg -P qui est peut être plus appropriée (suivant les cas ...).

dpkg -P chromium

...



Lancement du script



Tout d'abords vous devez rendre le script exécutable en changeant les droits (clic droit sur le fichier - dans konqueror - et choisissez Propriétés)

A l'onglet Droits d'accès, dans la colonne Exécution, cochez comme ci-dessus (Utilisateur)

Pour lancer le script, ouvrez une console shell (xterm). Tapez su (super utilisateur) puis le mot de passe root.

Enfin tapez : sh avirer et (Entrée). Le script s'exécute ...


A propos des dépendences, lors de l'éxécution d'un apt-get , il arrive que la mention REMOVED apparaisse, suivie de nom d'archives. Faites très attention avec ces noms, en ne permettant pas d'effacer des composants essentiels pour d'autres logiciels (ne plus pouvoir par la suite les utiliser ...).


j'ai réalisé deux scripts dans cet esprit (vous pouvez les télécharger en cliquant dessus). A vous de les adapter à vos besoins.

Avirer - pour enlever des logiciels à partir de la fonction apt-get remove ...

Ainstaller - sur le même principe, mais pour installer des logiciels ...



Sommaire

www.archilinux.org

février 2004