archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS



Consulter son courrier depuis Windows et Linux

Nombreux sont ceux qui n'ont pas franchi le cap du tout Linux et sont encore en multiboot (double démarrage) avec Linux et Windows sur leur machine. Or souvent, lorsque l'on est sur l'un des deux système, l'on avoir besoin de consulter son courrier : manque de chance le gestionnaire de courrier est sur l'autre système d'exploitation !


Il y a pourtant une solution qui permet d'avoir le même compte courrier commun à Linux et Windows. Cet article est la traduction de celui-ci : http://texturizer.net/thunderbird/share_mail.html (lien mort)

Ce didacticiel est très ancien et non testé depuis 2004. Je le conserve à titre d'information et cela peut servir encore.



Thunderbird est un gestionnaire de courrier issu de celui de Mozilla et qui existe pour Linux, Windows, MacOSX, ...




1. Créer un profil dans Windows


Commencez par installer Thunderbird, à partir du fichier exe (pour plus de facilité). Lorsque l'installation est faite, lancez le logiciel, quittez l'assistant (sans paramètrer un compte), et quittez le logiciel.


La première étape consiste à créer un nouveau profil dans Windows. Il est important que le profil soit stocké dans une partition FAT32 (Linux ne pouvant écrire dans une partition NTFS - mais cela peut changer avec le noyau 2.6). Si vous avez déjà un profil Windows, vous pouvez passer cette étape. Mais si ce profil est stocké sur partition NTFS, vous devez le déplacer (le déplacement de profil ne figure pas dans ce didacticiel). Une partition de type NTFS est le format utilisé entre autres par Windows XP.


Comme dit précédemment, vous avez une partition C: en FAT32 (cela peut être en C: , D: ... - vous devez juste remplacer C par la bonne lettre du lecteur que vous utilisez). Démarrez Thunderbird avec le Gestionnaire de profil (Profile Manager) en utilisant la commande thunderbird.exe -p . Vous pouvez lancer cette commande à partir d'une fenêtre MSDOS, ou dans certaines version de Windows, en allant dans le menu démarrer, en cliquant sur « Exécuter » puis en tapant la commande dans la fenêtre qui s'ouvre (ou encore, sous XP, dans le cadre Exécuter, tapez cmd pour ouvrir une fenêtre DOS). Créez un nouveau profil appelé par exemple MonCourrier et choisissez C:\ comme répertoire de stockage. Le profil sera stocké dans un répertoire du type C:\MonCourrier\1a2b3c4d.slt


Notez que 1a2b3c4d.slt est un sous répertoire dont le nom est aléatoire (par sécurité) et qui est créé par Thunderbird. Le nom peut être donc différent de celui-ci. Il est possible de s'en passer, mais il s'agit d'un autre didacticiel.



2. Préparer le profil Windows


Il est maintenant temps d'installer tous les comptes courrier que vous voulez partager entre les deux systèmes d'exploitation. Si vous avez déplacer un profil au lieu d'en créer un nouveau dans l'étape précédente, vous êtes probablement déjà près pour l'étape 3. En supposant que vous avez créé un profil à l'endroit spécifié à l'étape 1, votre courrier est désormais stocké dans C:\MonCourrier\1a2b3c4d.slt\Mail


Si vous avez créé un nouveau profil et que vous n'avez aucun courrier de stocké localement (message reçu dans la boîte aux lettres), vous pouvez créer un nouveau message que vous enregistrez dans le dossier Brouillon (File --> Save as --> Draft Folder). Cela sera utile plus tard pour vérifier que vous pouvez accéder au courrier depuis Linux. Vous pouvez redémarrer sous Linux.



3. Créer un profil dans Linux


Installez Thunderbird à partir de l'archive. Vous pouvez l'utiliser à partir de votre répertoire /home/... , comme vous pouvez le copier dans /usr/local/... (ou autre) à condition d'être en super-utilisateur.


Nous supposons que vous utilisez l'emplacement par défaut du profil Linux, soit ~/.thunderbird/default/1a2b3c4d.slt


Démarrez Thunderbird et un profil y sera créé. Si vous avez déjà un profil à cet emplacement, commencez par le détruire, puis démarrez ensuite Thunderbird. Fermez l'assistant de création d'un compte (New Account Wizard) et fermez Thunderbird à nouveau. Le profile est dans un répertoire caché sous certains environnements comme KDE ; pensez donc à rendre ces répertoires visibles.


Si vous avez besoin de détruire un profile, tapez dans une console ./thunderbird -ProfileManager pour ouvrir le gestionnaire de profile.



4. Copier le fichier prefs.js du profil Windows dans celui de Linux


La suite de ce didacticiel suppose que la partition FAT32 qui contient votre profil Windows est montée en accès lecture/écriture (voir la rubrique partition). Il est possible que l'écriture ne fonctionne pas à partir de Thunderbird ; veillez à ce que ce logiciel « soit autorisé » à écrire sur la partition FAT32.


Des distributions récentes (ex. Mandrake Linux) permettent un montage automatique du type /mnt/win_c . Pour d'autres distributions, vous devrez le faire vous-même, avant d'ouvrir Thunderbird. Dans ce didacticiel, le lecteur C: de Windows est monté sur /win/c (dans la rubrique partition de ce site, le lecteur C: est /dev/hda1 et il est monté sur /mnt/hda1).


Copiez /win/c/MonCourrier/1a2b3c4d.slt/prefs.js vers ~/.thunderbird/default/1a2b3c4d.slt/prefs.js . Ceci transportera l'ensemble des paramètres du profil Windows, dans ceux du profil Linux.



5. Modifier le fichier prefs.js du profil Linux


Maintenant nous allons faire le tour de passe-passe qui rend tout cela possible.


Ouvrez ~/.thunderbird/default/1a2b3c4d.slt/prefs.js dans un éditeur de texte (ex. Kwrite ou Kate)et recherchez les lignes contenant « C:\\MonCourrier ». Ces lignes qui utilisent des chemins absolus vers Windows et doivent être mises à jour.



Exemples avec quelques lignes :

user_pref("mail.root.none", "C:\\MonCourrier\\1a2b3c4d.slt\\Mail");

user_pref("mail.root.pop3", "C:\\MonCourrier\\1a2b3c4d.slt\\Mail");

user_pref("mail.server.server1.directory", "C:\\MonCourrier\\1a2b3c4d.slt\\Mail\\pop.myisp.com");



À changer comme suit :

user_pref("mail.root.none", "/win/c/MonCourrier/1a2b3c4d.slt/Mail");

user_pref("mail.root.pop3", "/win/c/MonCourrier/1a2b3c4d.slt/Mail");

user_pref("mail.server.server1.directory", "/win/c/MonCourrier/1a2b3c4d.slt/Mail/pop.myisp.com");



Et enfin, retirez toutes les lignes contenant « [ProfD] » . Il s'agit de chemins relatifs qui sont générés automatiquement. Exemples de lignes à retirer :

user_pref("mail.root.none-rel", "[ProfD]Mail");

user_pref("mail.root.pop3-rel", "[ProfD]Mail");

user_pref("mail.server.server1.directory-rel", "[ProfD]Mail/pop.myisp.com");



C'est terminé. A présent démarrez Thunderbird dans Linux et vérifiez que vous pouvez voir votre courrier. Créez un nouveau message dans le dossier Brouillon et redémarrez sous Windows pour vérifier qu'il est accessible depuis Windows.


© 2003-2004 David Tenser

traductuion archilinux.org



Retourner en haut de la page

dernière mise à jour 2004

Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter